Les Corses : insatisfaites par leur système de soin

medicaux

Plus de la moitié des Corses se plaignent de la qualité des soins proposés dans leur pays. Un secteur qui n’a jamais suscité autant de débats jusqu’ici. Ils veulent du changement, de l’évolution et stopper ce mauvais système qui impacte leur vie quotidienne.

Mauvaise qualité des soins

soin

À 73 %, les habitants urbains âgés de moins de la quarantaine sont les plus mécontents. Pareil dans les zones rurales, ils sont à 72 %. Ils veulent montrer que la qualité des soins médicaux n’est pas du tout satisfaisante. Leur but est que cela s’améliore, car la santé doit être une grande priorité dans une société. Dans toute l’île, seulement 3 % des soins médicaux sont de très bonnes qualités si les 10 % sont très mauvais. Plus de la moitié des soins proposés dans le pays ne répondent plus aux exigences des patients ce qui a provoqué le mécontentement de la majorité de la population. Seul les 30 % restants sont assez bons ce qui n’est pas suffisant, car chaque habitant mérite d’être bien pris en charge. Pour ce faire, ils ont demandé à un panel d’insulaire de remonter l’affaire et d’ouvrir une enquête là-dessus. Le panel est un groupe de personne chargé de représenter la population en les interrogeant régulièrement sur leur opinion. Malgré cette remontée, les résultats étaient plus qu’évidents, ce qui inquiétait encore plus la population.

Accès aux soins difficile

Plus du quart des habitants s’est plaint de la difficulté d’accès au soin en Corse. On parle ici d’un désert médical comme quoi les praticiens sont mal répartis sur le territoire. Beaucoup de régions souffrent de cette insuffisance de médecin malgré la prise en considération du panel sur l’inégalité des traitements. Le manque de moyen et de spécialistes dans les microrégions atteint un grand nombre de la population. Bien qu’il y ait des professionnels, les malades sont obligés de se déplacer loin de chez eux pour obtenir le soin dont ils ont besoin. Les Corses veulent que cela cesse et qu’on apporte plus d’attention à ce sujet. Le souci est que les responsables mettent trop de temps à réagir et à résoudre le fond du problème. Toujours aucun résultat satisfaisant venant de leur part malgré les demandes. La population souffre de plus en plus de la situation et demande à ce que cela soit réglé au plus vite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *